Lieux et monuments

L’église Notre Dame de la Nativité

Église Notre Dame de la Nativité
Église Notre Dame de la Nativité

Implantée à la croisée des routes, l’église a subi de graves dommages pendant la guerre de Cent ans. Le choeur gothique à pans et à une large travée date du 13ème siècle alors que la nef et le clocher ont dû être rebâtis au 16e siècle suite aux destructions subies lors des guerres de religion. Les fenêtres sont plein cintre, et le portail montre clairement l’influence de la Renaissance. Il est composé de belles pierres d’apparat et surmonté d’un fronton circulaire, mais le décor se limite au minimum.

Le cimetière garde sa position d’origine. Le presbytère,transformé en mairie se trouve au sud de la petite cour devant le portail de l’église, et l’ancienne école à classe unique de 1880 a été construite dans le jardin du presbytère.

Sainte Catherine d’Alexandrie

La sainte est accompagnée de son attribut, la roue, et de son persécuteur l’empereur Maximien, à ses pieds. Selon une description ancienne, Sainte Catherine tenait à l’origine un livre ouvert dans ses mains désormais disparues.

Saint Catherine d'Alexandrie
Saint Catherine d'Alexandrie

Fonds baptismaux

Fonds baptismaux
Fonds baptismaux

Ces fonds baptismaux portent une inscription gravée en latin, en hébreu et en français: “Bon IHS fontaine de vie de bous nostre amour ne de vie” ainsi qu’une date complète: le 12 décembre 1556.

Le Lavoir

Au bout de la sente du lavoir, bassin en béton sous un abri en charpente, avec des parois en lattes et un toit de tuiles mécaniques. Il conserve tous ses éléments d’origine et est identique à celui de la commune du Plessis-Luzarches.

Le lavoir de Lassy
Le lavoir de Lassy

Porche de ferme

L’une des fermes de Lassy a gardé son porche, pus haut que large, qui permettait au temps des moissons de pouvoir rentrer, en charrette attelée et plus tard en tracteur un gros volume de chaume transporté en ballots sur une remorque.

Ancienne école

Ce bâtiment, construit pour l’enseignement des enfants de la commune, se trouve dans le jardin de l’ancien presbytère. Le principe de la séparation entre le s filles et les garçons est marqué par la disposition des deux entrées, d’une allée qui distingue les côtés masculin et féminin de la salle de classe et par les deux cours de récréation. Cette école rurale est caractéristique des débuts de l’enseignement primaire obligatoire.Elle est devenue notre foyer rural.